Au sujet du iaidô

Le Iaido est un ancien art martial japonais. C’est un art qui consiste à dégainer rapidement le sabre du fourreau et à couper l’adversaire en un coup.

Bien qu’ayant évolué sous différentes formes classiques de Kenjutsu et de I’iai, le Mugairyu a été créé en 1693 par Tsuji Gettan lorsqu’il reçut sa consécration en tant que moine zen.

 

A travers la forge de l’esprit et du corps et l’aboutissement de soi, le Mugairyu permet de vaincre un adversaire sans avoir à dégainer et désapprouve le triomphe de l’adversaire avec intention d’homicide. De plus, le but ultime du Mugairyu est d’obtenir la victoire sur soi-même (concept principal du “Bushido”) et la continuation d’un art martial orthodoxe et traditionnel.

 

 

L’éthique du samouraï est une partie essentielle de la culture traditionnelle japonaise. Le sabre japonais (appelé « katana »), dont on dit qu’il était l’âme du guerrier, en est le symbole principal.

 

Fondateur 流祖

 

TSUJI Gettan Sukemochi 辻月丹資茂

1648-1728

Pay d'origine : Masugi mura Shiga prefecture (Ômi)

 

https://ja.wikipedia.org/wiki/辻月丹


Les Shidôin(Instructeur)

Masayoshi SATO                    5eme dans

Antonio MOSCATO  

 

4eme dans



Mugairyu est l’école ancienne de l’art martial Iaijutsu. Ce dojo en est la branche française qui reçoit régulièrement un maître (sensei) du Japon et qui organise des stages de formation.